jeudi 9 avril 2009

Le Midi -Pyrénées a trouvé une solution pour aider les élèves en difficulté

Comment appréhender la dyslexie et la dysorthographie à l'école?


A l'initiative de Lucie Disbeaux, ajointe aux affaires scolaires, une conférence sur les troubles dues à la dyslexie et à la dysorthographie s'est tenue à Beaumont.
Les chefs d'établissements (collège et écoles, publics ou privés) étaient présents, de même que de nombreux enseignants et beaucoup de parents d'élèves. Stéphanie Iannuzzi, neuropsychologue dans le service du docteur Demonet, au CHU de Purpan (unité de recherche Inserm 825), a décortiqué, de façon magistrale mais très accessible, toutes les composantes de désorganisation du processus de langage écrit ou oral.
Ensuite, un large débat s'est engagé sur la question «Les enseignants sont-ils formés pour le dépistage de ce phénomène?» Assez peu, selon l'intervenante. Toutefois, dans le cadre de réseaux d'aides pédagogiques (Rased), la collaboration d'une psychologue, d'une orthophoniste et d'un maître rééducateur spécialisé aide au dépistage.
Or, et c'est là que le problème se corse, les Rased risquent de disparaître par mesure budgétaire. Il faut savoir que le dépistage, qui se fait au CE 1, permet sinon de guérir, du moins de diminuer les effets de la dyslexie.
Heureusement pour les parents, il existe une association d'adultes et de parents dyslexiques pour les familles de Midi-Pyrénées.
Vous y trouverez une documentation de base, une permanence téléphonique, des conseils personnalisés, des conférences avec des spécialistes et les démarches à entreprendre pour la prise en compte de ces troubles dans le monde du travail.
Contact. Apedys Midi-Pyrénées, 26, rue du Val-d'Aran, 31700 Tournefeuille, tél.-fax 05 61 06 68 23, courriel: apedysmidipyrenees@orange.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire